La Cour des comptes dans son rapport, paru le 25 janvier dernier, sur l’Etat actionnaire  revient sur la période d’avril à décembre 2015 au cours de laquelle le PDG de Renault et son conseil d’administration se sont opposés au ministre de l’Économie d’alors monsieur Emmanuel Macron.
2017 02 04 Renault son actionnaire et la Cour des comptes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *