Pour quelles raisons  alors même que Renault est l’actionnaire principal de Nissan, cette filiale pourrait-elle prendre le contrôle de sa société-mère ? Cosignataire de l’accord de stabilisation  Monsieur Macron pourrait nous éclairer sur le sujet.  DITES NOUS MONSIEUR MACRON

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *