Monsieur Ghosn trouverait avantage  à la mise en application du pacte de stabilisation soit à travers les résultats attribués à Nissan, soit à travers la sanctuarisation de ses rémunérations et de son statut au sein de Renaultalliance-renault-nissan-conflit-dinterets

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *