Largement commenté, pour ne pas dire critiqué, produit d’un compromis  l’accord du 13 mars 2013  sur la compétitivité s’il a permis d’offrir un sursis aux sites de fabrication et de montage en France n’aura pas été sans incidence pour les salariés qui ont été largement mis à contribution. Il faut croire que les résultats attendus sont là puisque la Direction envisage un nouvel accord. Mais qu’en est-il de  ses engagements ?Accord de compétitivité HIER et AUJOURD’HUI encore un effort

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *